Lithops : livre précieux

« Un livre qui ne déçoit pas » (Bulletin des Amis du Jardin Exotique de Monaco)

« D'une qualité absolument irréprochable, et qui surpasse, de loin l'édition anglaise en tous points, ce livre est de la "haute cuisine" [...] magistralement traduite » (Cactus-aventures International)

Couverture Lithops

Textes de Steven Hammer
Traduction française de Mickaël Legrand
Photographies de Christopher Barnhill (et la participation de Gerhard Marx, John Trager, Andrew Young...)
Clé botanique actualisée de J. Y. Clark
2010, éditions Quae, 35 €

— Pour un achat direct (+ participation de moitié aux frais de port engagés, paiement par chèque ou Paypal),
merci de me contacter ici —

(si vous l'achetez ailleurs, merci de préférer Amazon
en cliquant ici, ou ici pour l'explication) 
(disponible aussi au format numérique à 24,50·
sur www.quae.com ou sur Kindle sur Amazon)

 

 Chaque automne, dit-on, les cailloux du désert sud-africain fleurissent...

C'est en réalité la saison où se trahissent les lithops, ces stupéfiants petits caméléons végétaux, qui imitent à la perfection les roches environnantes. Des prodiges qui excellent dans l'art de survivre à la sécheresse, filtrant le soleil brûlant par leurs « fenêtres » et recyclant périodiquement leurs propres feuilles, pour s'adapter miraculeusement aux paysages pierreux et inhospitaliers, si caractéristiques du veld.

Ce genre succulent, le plus populaire parmi les fameuses « plantes-cailloux », fascine à juste titre depuis longtemps les scientifiques et les amateurs de curiosités, tandis que les collectionneurs trouvent dans ces miniatures des trésors infinis de nuances. 

Édité en anglais et spécialement revu et augmenté pour l'édition française, ce guide est devenu la référence la plus appréciée sur le sujet, incontournable pour l'amateur de succulentes, indispensable pour l'apprenti « lithopsologue ». Complet, accessible et richement illustré, c'est à la fois une synthèse des connaissances actuelles et un catalogue des espèces et des cultivars les plus remarquables. 

  Dans un style sensible et inimitable, Steven Hammer s'emploie à dévoiler avec passion l'histoire, l'écologie et les mystères de ces trésors naturels. Et c'est en cultivateur chevronné qu'il livre ses conseils détaillés et révèle ses secrets pour réussir au mieux leur culture particulière qui rebute parfois, faute d'information. Ces petites pierres vivantes, si précieuses, ont trouvé en lui, depuis longtemps, plus qu'un spécialiste reconnu : leur orfèvre.

 

Steven Hammer (1951, États-Unis) est une des autorités internationales en matière de Mésembryanthémacées, cette riche et étonnante famille de plantes succulentes, à laquelle il a consacré son mythique Sphaeroid Institute californien. Charismatique contributeur de nombre de revues, de guides et auteur de plusieurs livres, son écriture détonante, qui « hybride » la précision botanique et la fantaisie, est de celles qui donnent à la littérature végétale ses lettres de noblesse.

Christopher Barnhill (1969, États-Unis) dirige la pépinière du Fullerton Arboretum en Californie mais c'est surtout en photographe précis et déterminé qu'il s'est fait remarquer dans de nombreuses publications succulentophiles.

 

Lithops, Treasures of the veld de Steven Hammer enfin en français et dans une édition haut de gamme
- 192 pages en couleurs
- Une nouvelle mise en page
- Un contenu actualisé et augmenté
- Plus de 40 photos inédites par rapport à l'édition originale (27 annoncées dans la réédition anglaise augmentée parue en octobre 2010)
Une opportunité rare pour le public français de posséder ce qui pourrait être l'édition de référence d'un classique international pour succulentophiles.

 

Découvrir le Sommaire du livre et quelques unes de ses pages
En savoir plus sur la Genèse de sa traduction