Plantations couv 

Plantations, nouvelles perspectives

de Piet Oudolf et Noel Kingsbury
Traduction française de Plantations, New Perspectives,
Timber Press, 2013
par Mickaël Legrand
260 illustrations, 280 pages, Ulmer, 2013, 39,90 €
(à acheter de préférence directement par ce lien Amazon)
 

Présentation de l'éditeur

Piet Oudolf est le paysagiste hollandais qui a planté la High Line à New York. Il est connu dans le monde entier pour son approche naturaliste qui s'appuie sur son talent unique à assembler durablement les plantes entre elles, et un sens artistique hors du commun. Dans ses travaux récents, cœur de cet ouvrage, et en particulier sur la High Line, il a franchi une nouvelle étape en composant des plantations dans lesquelles les plantes s'entremêlent et se mélangent intimement sans se concurrencer, ouvrant de nouvelles perspectives dans les méthodes de plantations.
Dans ce livre, Piet Oudolf et Noel Kingsbury partagent leurs connaissances et nous apprennent comment créer des jardins magnifiques qui ne nécessitent qu'un minimum de ressources. Avec l'aide des plans de plantation originaux de Piet Oudolf, ce livre est le premier à dévoiler aux professionnels et aux amateurs comment sont composés ses jardins.

Piet Oudolf est l'un des jardiniers paysagistes les plus novateurs au monde et l'un des leaders des plantations naturalistes, un style qui combine inspiration de la nature et grand sens artistique. Depuis une trentaine d'années, son travail s'applique à des parcs publics et des jardins privés tout autour du monde. Il est célèbre pour son travail sur la High Line et Battery Park à New York, le Lurie Garden dans le Millenium Park de Chicago, Potters Fields à Londres, mais aussi pour son jardin privé à Hummelo, aux Pays-Bas.

Noel Kingsbury, paysagiste anglais, présentateur télé et auteur de livres sur les plantes, les jardins, les paysages et l'environnement a joué un rôle important depuis le milieu des années 1990 dans la popularisation d'un style de plantation plus naturel et durable.

Notes personnelles

J'avoue que j'ignorais tout de Piet Oudolf avant que les éditions Ulmer ne me demandent, suite à notre collaboration sur Orchidées rustiques pour le jardin, de traduire cet ouvrage, son dernier qui était encore à paraître en VO. On me le présenta comme important et il l'est rapidement devenu à mes propres yeux. Il dessine, précise, charpente une approche naturaliste que je me suis rendu compte être en train de rechercher moi-même en tâtonnant dans mes quelques plantations privées. Mais au-delà des plans des plantations Oudolf les plus célèbres dans le paysagisme international et qui intéresseront probablement en premier lieu leurs visiteurs passés et à venir, ainsi que les professionnels, c'est par sa manière de faire une synthèse critique de l'histoire paysagère, et surtout de faire comprendre et ressentir les principes des répartitions végétales naturelles, ainsi que les différents types de végétation, que ce livre est extrêmement précieux. À noter également une réflexion très pertinente sur l'exotisme dans les jardins qui alimente un débat bien plus nuancé et complexe qu'il n'y paraît. Ce courant d'inspiration pour une nature non pas décalquée en tranches mais stylisée n'étant qu'à ses débuts, ce texte ne pouvait se donner que comme une initiation, une ouverture sur autre chose, et pourtant c'est bel et bien déjà une somme.