Genèse des Biotopes de Bleher en français

 Ce magazine fut en fait conçu à l’origine pour le public russe, sous format papier. Devant le succès qu’il rencontra là-bas (plus de 10 000 exemplaires écoulés pour le premier numéro), son auteur décida de le rendre aussi disponible en téléchargement et en anglais pour un lectorat plus international. 

Particulièrement séduit par l’existence d’une telle mine d’informations et par la philosophie du biotope fidèle développée par Heiko Bleher, je décidai sur un coup de culot de le contacter et de lui proposer mes services de traducteur. Je n’avais pas encore réellement pris la mesure de la dimension de cet homme et si tel avait été le cas, j’aurais probablement hésité voire renoncé. Mais là, porté par l’enthousiasme et conforté par la lecture de tant de traductions aquariophiles (références comprises) où le traducteur ne maîtrisait visiblement pas le sujet voire le français, j’envoyai mon courriel. Avec le recul, la plus grande difficulté de l’affaire fut d’intercepter l’intéressé entre une conférence internationale et une expédition vers le dernier des lacs inconnus. Mais le contact une fois établi, tout s’est conclu sur quelques échanges. Oui, nous pourrions travailler ensemble, mais à quoi ? Je proposai de commencer par tâter le terrain français avec le magazine Biotopes : sous format électronique, le risque était moins financier que toute autre formule. Quelles étaient mes conditions ? Je les donnai et elles furent acceptées sans conditions, sur un « Nous vous envoyons les fichiers pour que vous puissiez travailler au plus tôt ». D’une simplicité et d’une efficacité à faire pâlir plus d’un éditeur…

 Aujourd’hui, le travail est fait, les magazines disponibles en téléchargement sur le site Aquapress Bleher ; ne reste plus qu’à savoir s’ils rencontreront leur public français. Si tel est le cas, cela pourrait signifier bien d’autres parutions aquariophiles exceptionnelles en français, alors…

 

Lire le Sommaire détaillé des Biotopes de Bleher n°1
Lire le Sommaire détaillé des Biotopes de Bleher n°2