L'aventure dans le sang

 Puisqu'il est né en Allemagne (dans un bunker, en 1944 – déjà en milieu hostile...), l'usage convient de le considérer comme d'origine germanique, même si tout cela devient très flou au regard de sa vie de bourlingueur.

 En revanche, il aime à s'inscrire dans la lignée de sa famille maternelle. Un grand-père, Adolf Kiel, considéré ni plus ni moins comme le « père des plantes aquatiques » dans le pays, le premier à avoir introduit des végétaux dans les aquariums pour le bien-être des poissons – ce qui supposa une recherche de nouvelles espèces, leur multiplication et leur diffusion dans l'entreprise qu'il monta. Et une mère pour laquelle il ne manque pas une occasion d'exprimer son admiration. Il faut dire que la dame en offrait la matière. Mme Amanda Bleher, née Kiel, aurait fait pâlir de jalousie un chat et ses ridicules neuf petites vies.

 Imaginez une femme qui fut la première allemande à piloter une moto et avec brio (148 courses de moto-cross gagnées en Europe), qui remporta des championnats de tennis et de tennis de table (vice championne du monde), des compétitions européennes de patinage et de patinage sur glace, et fut également la première femme à piloter un planeur. Et tout cela, en guise de distraction ! Car sa véritable passion, elle la tenait de son pionnier de père, et elle parcourut le monde en quête de plantes aquatiques, poissons et autres, emmenant à sa suite ses enfants, dont le petit Heiko.

Heiko enfantDès 5 ans, le garçonnet se retrouve à explorer l'Afrique ; à 6 ans, c'est l'Europe ; à 7, c'est tout simplement la grande forêt amazonienne (où sa mère aura fait seule un épique voyage de reconnaissance, d'autant plus périlleux compte tenu des moyens techniques de l'époque). Là, accompagné de son frère aîné et de ses deux sœurs, il rencontre des tribus non recensées, dont l'une a dévoré quatre missionnaires quelques semaines plus tôt. Mais Heiko semble vraiment être né sous une étoile particulièrement patiente et puissante, et ces six mois passés coupé du monde occidental, il les vit sans dommages, faisant sienne l'existence des populations locales, répertoriant en famille les nouveautés recélées par la forêt tropicale. Une simple mise en bouche, pour une vie consacrée à l'aventure.